Les meilleures infos sur le sport au féminin

Ne manquez plus un seul article ! ✨💪 Inscrivez-vous à notre Newsletter bimensuelle.

Rencontre avec Xuan-Vi Tran, co-fondatrice de l’application de danse VIBZ

VIBZ, c’est une application mobile de danse super fun, qui permet à n’importe qui d’apprendre à danser avec des supers chorégraphes n’importe où grâce à la réalité augmentée. Bref, l’application parfaite pour apprendre des nouveaux skills et impressionner ses copines ! Nous avons eu la chance de rencontrer Xuan-Vi Tran, la co-fondatrice de VIBZ, avec qui on a discuté de la naissance et du futur de VIBZ, mais aussi de sa passion pour la danse. 

 

FDS : Pouvez-vous vous présenter en quelques lignes?

Xuan-Vi Tran: Bien sûr ! Je m’appelle Xuan-Vi mais tout le monde m’appelle Vi. Je suis cofondatrice de l’application VIBZ qui permet à n’importe qui d’apprendre à danser avec la Réalité Augmentée.
Pour la petite histoire, j’ai fait mes études à l’EPITECH (une école d’expertise informatique) et ai travaillé 10 ans au sein d’une agence de publicité et marketing en tant que Data ingénieure. En parallèle de mes activités de salariée, j’ai secondé une chorégraphe, Amalia Salle dans la gestion de cours de danse et la production artistique.
Fin 2019, j’ai tout quitté pour m’associer avec Amalia et me dédier à temps plein à la danse. Finalement au moment où on allait signer pour créer un studio, est arrivé le COVID-19. C’est à partir de ce moment qu’on a pris un tournant et décidé de lancer l’application VIBZ !

 

“Avec VIBZ, qui le souhaite peut apprendre à danser sans avoir peur des regards” 

 

FDS : Pouvez-vous nous présenter VIBZ ?

Xuan-Vi Tran: VIBZ rend la danse davantage accessible, efface les barrières géographiques et sanitaires et propose un cadre de confiance pour, qui le souhaite, puisse apprendre à danser sans avoir peur des regards.
C’est une application interactive qui permet de danser avec son chorégraphe à côté de soi grâce à la Réalité Augmentée et d’apprendre pas à pas n’importe quand et n’importe où des chorégraphies tendances.

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Une publication partagée par VIBZ (@vibz.dance)

 

FDS : Comment vous est venue l’idée de créer VIBZ ?

Xuan-Vi Tran: L’idée vient de mon associée Amalia, sortie de la douche !
Nous travaillons ensemble depuis plus de 7 ans sur Paris Can Dance, une entité et communauté de danse regroupant des cours de danse tous niveaux, des stages internationaux et des productions autour de la danse.
Il y a 2 ans, en 2019, on s’était demandé, qu’est-ce qui pouvait révolutionner la danse ? Et Amalia s’est dit que ce serait génial de pouvoir avoir son chorégraphe chez soi sans être chez soi : pour toutes les personnes qui rêvent de danser avec leur star, de pouvoir l’avoir grâce à son téléphone.

Nous avons mis l’idée de côté car nous étions déjà débordées par la production de nos spectacles, de la compagnie professionnelle de danse et notre projet de studio de danse ! Au moment où on allait signer le local pour créer le studio, est arrivé le COVID-19 et le premier confinement. Coupée dans notre course et déprimée par la situation, on s’est rappelé de cette idée et c’est là qu’on s’est lancées sur notre application VIBZ.

 

“Il ne faut pas qu’on se mette des barrières à soi-même” 

 

FDS : Quel message souhaitez-vous faire passer à travers VIBZ ?

Xuan-Vi Tran: Qu’il n’y a plus de limite pour apprendre à danser. Aujourd’hui nous avons la liberté de pouvoir apprendre à danser, d’apprendre à s’exprimer à travers son corps sans avoir peur du regard et du jugement des autres.
Qu’il ne faut plus qu’on se mette des barrières à soi-même : qu’on soit un garçon qui veuille danser en talons, qu’on soit une fille qui veuille faire des battles krump ou qu’on soit non-genré et qu’on veuille juste savoir danser sur sa musique préférée.

 

FDS : Quelles ont été les étapes de la mise en œuvre de ce projet ?

Xuan-Vi Tran: Amalia et moi nous nous sommes décidées en avril 2020 à développer l’application. Nous avons appelé notre vidéaste qui est aussi développeur pour nous faire un devis avec un planning sur le projet.
Il nous a présenté un projet pour 1 an de développement. Sauf qu’on ne voulait pas attendre autant de temps et dépenser autant d’énergie sans savoir s’il y avait un marché.
Nous donc avons recruté Maxime, un spécialiste pour accélérer le développement. Au mois de mai, nous avions décidé des rôles de chacun et ce que nous voulions faire.

Amalia lance plusieurs appels, nous utilisons notre réseau pour faire une première étude de marché : nos élèves de nos cours de danse, des proches et les chorégraphes.
Juin 2020 : notre premier prototype fonctionnel mais sans design et sans contenu est sorti ! Fin juin, nous lançons un premier tournage avec Amalia en chorégraphe pour créer un workflow sur la production et post-production.
Juillet : Nous donnons accès à notre application aux personnes que nous avons interrogées par téléphone et à d’autres élèves de nos cours de danse pour récolter les retours d’expérience et les bugs.
Nous sommes convaincus et créons la société WORLD CAN DANCE.

Après plusieurs jours de discussion, nous trouvons enfin le nom pour notre application, elle se nommera VIBZ pour décrire les ondes et vibrations que nous sentons lorsque nous dansons et c’est aussi un clin d’œil sur le côté innovation.
Fin juillet, début août : nous lançons une première vague de tournage avec de premiers chorégraphes.

Ça y est ! L’application est lancée le 20 août 2020 sur l’Apple Store et le Google Play Store.
C’est notre MVP que nous avons mis en place et depuis, nous travaillons sur l’entièreté de notre idée. L’objectif étant de lever des fonds pour aboutir sur une application qui permettrait de retrouver tous les chorégraphes du monde et aussi de pouvoir danser avec ses amis de l’autre côté de la planète !

 

“Notre ambition est de rendre n’importe quel cours de danse accessible à n’importe qui” 

 

FDS : Quel est l’avenir de VIBZ?

Xuan-Vi Tran: Notre ambition est de rendre n’importe quel cours de danse accessible à n’importe qui. De répondre aux problématiques économiques, démographiques et psychologiques que nous rencontrons aujourd’hui avec les studios de danse.
Nous voulons rendre l’application internationale et créer la nouvelle communauté 3.0 de la danse.

 

FDS : Faire découvrir la danse à plus de monde, en quoi était-ce important pour vous ?

Xuan-Vi Tran: La danse est un moyen de s’exprimer avec son corps. Nous le voyons vraiment comme un lien entre son soi extérieur et son soi intérieur. Il est important pour nous de donner cet accès car c’est un très bon moyen pour gagner en confiance en soi et se développer personnellement. Si tout le monde s’accordait le temps qu’il faut pour soi, on aurait moins de violence et plus d’union sur des problématiques plus importantes pour la planète.

 

FDS : Faites-vous toujours de la danse?

Xuan-Vi Tran: Oui, la danse c’est très addictif comme pour n’importe quel art ou sport. C’est son moment à soi où on vide sa tête de tout sans culpabilité.

 

« J’ai une préférence pour les danses urbaines, notamment le Hip-Hop »

 

FDS : Quelle est votre danse préférée? Et pourquoi?

Xuan Vi-Tran: J’ai une préférence pour les danses urbaines car elles ont moins de règles et laissent plus de liberté dans les mouvements. Et c’est aussi dû au fait que mes premiers cours de danse étaient des cours de Hip-Hop. J’ai donc un lien particulier avec le Hip-Hop et les danses urbaines. 

 

FDS : Que pensez-vous du phénomène de danse sur TikTok?

Xuan-Vi Tran: TikTok sont très bons ! Ils ont su révolutionner le réseau social et détrôner les plus gros là où pensait pas que c’était possible.
Nous avons deux avis totalement partagés sur ces phénomènes de danse :
Le premier, c’est que nous sommes plutôt sceptiques sur la vulgarisation des chorégraphies. La danse passe beaucoup par le partage de connaissance de son corps mais aussi par une histoire. Mais pour démocratiser un domaine, il faut forcément passer au départ par la simplification.
D’où notre second avis : le fait de faciliter pour le rendre accessible à tout le monde c’est une bonne chose car c’est une étape importante dans la pédagogie. Les personnes qui démarrent par curiosité les challenges de danse TikTok découvriront et débloqueront peut-être une passion pour la danse. Ce qui les amènerait potentiellement à utiliser VIBZ ! 

 

FDS : Un conseil pour les femmes qui voudraient créer leur propre entreprise?

Xuan-Vi Tran: Que si elles sentent au fond d’elles que c’est ce qu’elles ont envie de faire, alors il faut y aller ! Ce ne sera pas facile, elles vont souvent se remettre en question mais qu’il faut qu’elles gardent leurs ambitions !
Ne pas s’isoler mais ne pas oublier non plus que tout le monde voudra donner des conseils pour nous aider mais que tous les conseils ne sont pas les bons.
Le plus dur dans l’entreprenariat c’est de casser ses habitudes et les limites qu’on s’est donné et de réussir à aller au-delà de ceux-là. C’est un combat avec soi-même mais qui est tellement enrichissant !

 

L’application VIBZ est disponible partout dans le monde sur tous les téléphones portables. Qu’est-ce que vous attendez pour commencer à apprendre à danser ?

 

Tu as aimé cet article ? Alors lis aussi notre article sur Gaëlle Frizon de Lamotte, fondatrice d’OLY Be, un site de cours de yoga en ligne !

 

Inscrivez-vous à notre Newsletter 👋

Soyez la première au courant des meilleures infos sur le sport au féminin ✨💪🏻

Newsletter bimensuelle. Nous n’envoyons pas de messages indésirables !

Soyez la première au courant des meilleures infos sur le sport féminin !

🏋🏼‍♀️

🏋🏼‍♀️

Inscrivez-vous à notre newsletter ! 🏋🏼‍♀️