Retrouvez nous aussi sur TikTok ! 🏆

Le monde de l’apnée féminine

Rester en apnée le plus longtemps possible, on a déjà toutes essayé de le faire dans notre bain ou à la piscine pour impressionner nos amis, pas vrai ? Eh bien sachez que cette pratique est une discipline à part entière, chez les plongeurs, cela rentre même dans la catégorie des sports extrêmes. Il s’agit tout de même de retenir sa respiration le plus possible, chose vitale qui peut s’avérer dangereuse si vous ne vous êtes pas entraînée sérieusement auparavant… 

 

Entrons dans le vif du sujet, pour celles qui d’entre vous n’auraient pas vu le film « Le grand bleu » ou celles qui tout simplement, voudraient en apprendre d’avantage sur la discipline de l’apnée.

La plongée libre ou plongée en apnée est comme expliquée plus haut, un sport qu’il ne faut pas prendre à la légère. Un sport à pratiquer sérieusement, muni d’un équipement de plongée adéquat. Tout un dispositif est d’ailleurs mis à disposition pour assurer une sécurité optimale. Dispositif de secours aussi bien en surface qu’en profondeur, médecins plongeurs,… Le but est de performer sans prendre non plus trop de risques. 

Si votre truc c’est plus le côté loisir il existe bien évidemment tout un tas d’endroits magnifiques où faire de la plongée avec tuba et/ou sous oxygène ! Des spots aussi bien pour les débutantes que pour les plus avancées d’entre vous !

 

L’apnée en chiffre, ça donne quoi ?

 

Le record sur la durée est détenu…par un homme ! Le français Stéphane Mifsud a tenu 11 minutes et 35 secondes sans respirer ! Côté femme, le record du monde est détenu par la russe Natalie Mochanova avec ses 9 minutes et 2 secondes. Croisons les doigts pour une première place féminine un jour !

 

Les différentes catégories d’apnée

 

Vous pensiez que l’apnée s’arrêtait là ? Eh bien non il existe également des sous catégories qui entrent elles aussi dans les compétitions : on en dénombre 10 !

 

    1. L’apnée statique  : rester le plus possible sous l’eau sans respirer.
    2. L’apnée dynamique monopalme : parcourir la plus longue distance à l’horizontale avec une palme unique (=monopalme) dans laquelle vos deux pieds se retrouvent.
    3. Dynamique sans palme : idem sans palme.
    4. Dynamique avec palmes : idem avec palmes.
    5. L’apnée Dynamique marche en apnée : réaliser le maximum de longueurs de bassin de 25 m en une heure.
    6. L’apnée en immersion libre : descente en apnée à la force des bras à l’aide d’un câble. 
    7. L’apnée en poids constant avec palmes : descente le plus bas possible dans les profondeurs, à la force des muscles des jambes et des bras.
    8. Poids constant sans palme : idem sans palme.
    9. Poids variable : descente le plus bas possible dans les profondeurs, à l’aide d’une gueuse. Il s’agit d’un dispositif mécanique permettant aux apnéistes de descendre plus facilement et d’atteindre des profondeurs très importantes.
    10. L’apnée No Limit : idem mais il s’agit de la discipline où les plus grandes profondeurs sont atteintes.
     
  1.  

Le record des femmes dans l’apnée

 

Parlons femmes désormais avec celles qui ont réussi à braver le grand bleu de leurs pleins poumons !

En apnée statique ou STA, nous avons comme précisé plus haut Natalie Mochanova qui détient le record du monde femme AIDA. Un record de 9 minutes et 2 secondes d’apnée que la russe détient depuis 2013.

Deuxièmement, en apnée dynamique sans palme ou DNF : le record du monde femme AIDA est de 191m ! Il s’agit cette fois-ci d’une polonaise qui détient ce beau record : Magdalena Solich-Talanda. Nous retrouvons notre polonaise en apnée dynamique (DYN) avec palmes cette fois. Magdalena Solich Talanda a réalisé le record du monde femme CMAS avec ses 257m en 2019 !

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Magdalena Solich-Talanda (@magdalena_freediver)

 

En poids constant avec palmes (CWT), une italienne, Alessia Zecchini, Un record de -113m en 2019 ! Pour le poids constant bi-palmes (CWTB) c’est une slovenne : Alenka Artnik. Son record est de -94m. Sans les palmes (CNF) , le record du monde est détenu par Alessia Zecchini que nous retrouvons pour la 3ème fois !! -73m en 2018 !

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Alessia Zecchini (@alessia.zecchini)

 

En immersion libre (FIM), avec son record du monde féminin à -97m : Sayuri Kinoshita, une japonaise.

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Sayuri Kinoshita (@sayuri__kinoshita)

 

Dans la discipline du poids variable (VWT), Nanja Van Den Broek (Pays-Bas) détient le record du monde féminin avec ses -130m.

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Nanja van den Broek (@nanjafreediver)

 

Pour finir un bel exploit en no limit (NL) : le record du monde femme est détenu par l’américaine Tanya Streeter. Un record toujours actuel et ce depuis 2002 ! Un record qui était même au-dessus de celui des hommes mais qui cependant et malheureusement a été dépassé par le français Loïc Leferme…(162m). C’est tout de même à ce jour un très beau record féminin !

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Tanya Dailey (@tanyastreeter)

 

Eh bien voilà, le monde de l’apnée féminine n’aura désormais plus de secret pour vous… ! Faites tout de même bien attention si vous comptez vous lancer vous-même dans l’aventure.

 

Nous sommes sur Facebook

La vidéo du moment

Liens utiles

Soyez la première au courant des meilleures infos sur le sport féminin !

🏋🏼‍♀️

🏋🏼‍♀️

Inscrivez-vous à notre newsletter ! 🏋🏼‍♀️