Les meilleures infos sur le sport au féminin

Ne manquez plus un seul article Femmedesport ! 💪 Inscrivez-vous à notre Newsletter.

Interview avec Access Mont Blanc : l’association qui rend la montagne accessible aux personnes en situation de handicap

Nous avons eu récemment l’opportunité d’interviewer Michele, présidente de l’association Access Mont Blanc. Elle a accepté de nous raconter l’histoire et la création de cette association. Malgré toutes les difficultés rencontrées, Access Mont Blanc ne cesse d’aller de l’avant et de profiter de toutes les opportunités qui s’offrent à elle. 

 

Pouvez-vous vous présenter en quelques lignes ?

 

Je suis Michele Webb, la Présidente d’Access Mont Blanc. C’est une association située dans la vallée de Chamonix. Le but est de rendre la montagne accessible aux gens en situation de handicap.

 

Access Mont Blanc a été fondée par plusieurs femmes. Pouvez-vous nous en dire plus sur chacune d’entre elles ?

 

L’Association a été créée par 4 femmes anglaises résidentes dans la vallée de Chamonix.

Michele Webb est la Présidente de l’association. Elle était une pilote dans l’armée de l’air en Angleterre. Elle a ensuite déménagé en France avec sa jeune famille, il y a 11 ans. Elle est professeure de mathématiques et maman de 3 enfants.

Rebecca McNeillie, la Vice-Présidente, a déménagé en France, aux Houches en 2005.  Elle a débuté dans l’hôtellerie et possède une exploitation de chalets avec traiteur. Elle gère maintenant des propriétés privées dans la région et elle est maman de 2 enfants.

Charlotte Elsworth-Edelsten, la trésorière, est chercheuse clinique et praticienne privée en médecine du sommeil et en science du mouvement humain. Elle a déménagé en France il y a 15 ans et elle est maman de 3 enfants.

Lindsay Day, la secrétaire, a déménagé en France en 2012 et vit à Chamonix depuis 2015. Elle est mère à plein temps de 3 enfants et aime la restauration de meubles.

Nous sommes toutes des sportives passionnées. Nous aimons le trail, le VTT, le ski, le snowboard, l’escalade, le canyoning, les sports nautiques, etc. Tout ce que la montagne peut offrir.

 

Comment avez-vous eu l’idée de créer cette association ? Quel est son objectif et à qui s’adresse-t-elle ?

 

L’idée est venue de Michele lors du confinement pendant la crise COVID. Elle voulait faire quelque chose qui aurait un impact positif sur les gens et la région. Les montagnes sont incroyables dans leur beauté et leur nature sauvage. C’est l’endroit idéal pour la réhabilitation du corps et de l’esprit. En tant que coureuse passionnée, Michele trouve que c’est un grand soulagement du stress d’être sur les sentiers des montagnes. On a le temps de réfléchir à la vie et de prendre des décisions sans l’agitation quotidienne. C’est quelque chose qui pourrait aider les personnes handicapées par une maladie ou un accident à retrouver leur joie de vivre.

 

Quels types de services proposez-vous ? En quoi consistent les festivals et les expéditions que vous proposez ? 

 

Notre objectif principal est d’offrir une aide à ceux qui viennent en vacances à la montagne avec un ami ou un membre de la famille ayant un handicap. Les aides à la mobilité en montagne sont chères et donc hors de portée de la plupart des gens. Nous proposons des aides sous forme de fauteuils roulants électriques tout terrain.

 

Crédit photo : Access Mont Blanc – Tour du Mont Blanc accessible de 2021.

 

 

Nous avons actuellement un fauteuil roulant électrique tout terrain. Nous espérons acheter un deuxième fauteuil hybride plus sportif pour 2023. Cela permettra à ceux qui ont de la force dans le haut du corps de continuer à utiliser leur propre puissance pour gravir les montagnes avec une assistance électrique.

L’année dernière, nous avons eu la chance d’être sélectionnés parmi les Associations soutenues par l’UTMB pour bénéficier des dossards solidaires. Cette source de revenus inestimable finance l’achat de nos aides à la mobilité.

 

 

 

 

 

Nous avons également organisé deux expéditions de recherche d’itinéraires avec des vétérans blessés de la Fondation Invictus Games. Cela nous a permis de parcourir les chemins accessibles en fauteuil roulant, afin de garantir qu’un petit groupe puisse naviguer en toute sécurité sur les sentiers de montagne. Les sentiers accessibles sont décrits dans notre topo-guide gratuit en ligne et imprimé mis à la disposition de toute personne louant un fauteuil, accompagné d’un GPS avec les itinéraires chargés.

 

Crédit photo : Access Mont Blanc – Georgie Day, documentariste.

 

Notre dernière activité est notre Festival des sports de montagne adaptés – Limitless Days. Celui-ci se déroule l’été aux Houches. Il propose un sport accessible et adapté gratuitement à tous ceux qui souhaitent s’y essayer. Ces sports comprennent l’escalade, l’équitation, le rafting, la descente en fauteuil roulant tout-terrain, les essais en fauteuil roulant électrique tout-terrain, les essais de VTT électriques, le yoga et le tennis. Nous espérons augmenter le nombre d’options sportives chaque année.

 

 

 

 

Nous avons vu comment le sport peut renforcer la confiance des gens et comment l’effort physique peut avoir un impact psychologique positif sur ceux qui y participent.

 

Avez-vous déjà rencontré des situations particulièrement difficiles ?

 

Oui, nous avons rencontré pas mal de problèmes principalement lors de nos expéditions. Notre première expédition consistait à trouver un chemin accessible suivant au plus près le Tour du Mont Blanc. L’obstacle majeur à l’itinéraire était le manque d’hébergements accessibles dans certaines régions, notamment en Suisse, autour de Champex Le Lac et La Fouly. Cela a été un choc pour nous. Il n’y avait pas d’installation obligatoire pour handicapés alors qu’il y a tant de personnes handicapées dans le monde.

Nous avons rencontré d’autres problèmes d’ordre mécanique. La vallée de Chamonix est escarpée des deux côtés. Toute personne souhaitant gravir les montagnes a besoin d’une machine puissante. Notre fauteuil bien qu’excellent manque de puissance sur les pentes les plus raides. Et même s’il est fabriqué localement, il ne rentre pas dans les remontées mécaniques. Cela pose un problème pour les personnes avec de jeunes enfants qui ne veulent pas grimper 1000 mètres. De plus, en cas de panne mécanique, le fauteuil ne peut pas être descendu.

Nous surmontons ces problèmes en diversifiant notre sélection de fauteuils roulants afin de pouvoir offrir le choix aux gens. Actuellement, nous prévoyons d’offrir un hybride sportif, une chaise de vallée entièrement électrique, une chaise passe-partout super puissante et une chaise qui tient dans les remontées mécaniques. Comme tous les handicaps ne sont pas les mêmes, les idées d’excursion en famille ne sont pas les mêmes pour tout le monde et il n’y a pas de taille unique.

La publicité a également été un autre de nos problèmes. Il est très difficile d’atteindre tous ceux qui seraient intéressés par Limitless Days ainsi que nos aides à la mobilité. Pour l’instant, nous n’avons pas trouvé de solutions. Nous faisons de notre mieux en envoyant des newsletters aux associations locales et avec l’aide de l’office du tourisme.

 

Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans votre métier ?

 

Crédit photo : Access Mont Blanc – Georgie Day, documentariste.

Voir les sourires sur les visages de ceux qui ont accompli quelque chose qu’ils pensaient ne jamais être possible.

 

Comment envisagez-vous l’avenir pour cette association ? Avez-vous des attentes particulières ?

 

La première priorité est de diversifier le choix des aides à la mobilité et d’obtenir l’appui de la Communauté de communes locale pour trouver un endroit pour entreposer notre matériel.

Le deuxième objectif, plus personnel, est de lancer une course en fauteuil roulant basée dans la vallée de Chamonix. C’est quelque chose que je viens de commencer à étudier, mais je suis extrêmement désireuse de poursuivre cela.

 

Quels conseils donneriez-vous à des personnes qui souhaitent lancer leur propre projet ?

 

Si vous voyez quelque chose de mal, ne vous en plaignez pas mais essayez de le réparer. C’est la même chose avec le lancement d’un grand projet ou d’une association. Soyez courageuse et lancez-vous. Ce sera cependant un effort constant qui vous sera demandé car personne d’autre ne s’en souciera autant que vous. Mais ne perdez pas courage lorsque les choses tournent mal. Puisez de l’énergie dans les choses positives que vous avez accomplies. Acceptez toute aide qui vous est offerte et essayez-la.

 

Avez-vous un petit mot de la fin ?

Crédit photo : Access Mont Blanc – Georgie Day, documentariste.

 

 

 

La vie est courte, n’attendez pas qu’elle se produise autour de vous, faites votre marque et laissez un héritage positif.

 

 

 

 

 

 

 

Nous tenons à remercier encore une fois Michele Webb de nous avoir accordé cette interview. Nous lui souhaitons, ainsi qu’à son équipe très dévouée, une très bonne continuation.

 

N’hésitez pas à faire un tour sur le site internet de l’Association Access Mont Blanc pour plus d’informations. Vous pouvez également retrouver l’Association sur Facebook et Instagram.

Si cet article vous a plu, découvrez d’autres interviews exclusives sur notre page ! Si vous désirez en savoir plus sur le parcours des athlètes en situation de handicap, vous pouvez consulter l’article sur Pauline Déroulède, joueuse en tennis fauteuil française ainsi que celui sur les plus grandes sportives handisport.

Inscrivez-vous à notre Newsletter 👋

Soyez la première au courant des meilleures infos sur le sport au féminin ✨💪🏻

Newsletter bimensuelle Femmedesport. Nous n’envoyons pas de messages indésirables !

close

Ne manquez plus un seul article !

Inscrivez-vous pour en apprendre toujours davantage sur le quotidien de nombreuses entrepreneuses et athlètes féminines. 💌 💪

Soyez la première au courant des meilleures infos sur le sport féminin !

🏋🏼‍♀️

🏋🏼‍♀️

Inscrivez-vous à notre newsletter ! 🏋🏼‍♀️