Les meilleures infos sur le sport au féminin

Ne manquez plus un seul article Femmedesport ! 💪 Inscrivez-vous à notre Newsletter.

Rencontre avec Eva André, apnéiste CWT monopalme et ambassadrice Roches Marines

Nous avons eu la chance de rencontrer Eva André, apnéiste passionnée depuis déjà plusieurs années. Son récit retrace son parcours et ce que représente l’apnée profonde pour elle. Une interview inspirante à ne pas manquer !

 

Pouvez-vous vous présenter en quelques lignes ?

Je m’appelle Eva André, j’ai 25 ans, je vis à Nice. Je suis tout fraîchement diplômée d’un Master 2 à Toulouse Business School. J’ai découvert l’apnée en mer en 2017, à la fin de mes deux années de classe préparatoire. Avant de me consacrer uniquement à l’apnée, j’avais commencé à m’orienter professionnellement vers l’éducation alternative.

 

Quel est votre palmarès ?

L’année 2021 a été l’année où j’ai commencé à performer en compétition. En Juin, je gagne le Nice Abyss Contest avec une plongée à 68 mètres, s’ensuit une plongée à 70 mètres aux championnats de France qui me qualifie pour intégrer l’équipe de France et participer aux championnats du monde. 

« En Septembre 2021, je valide une plongée à 77 mètres à Chypre lors des championnats du monde qui me classe 7 ème. Cette année, je remporte la médaille d’argent aux championnats de France avec une plongée à 72 mètres. »

 

Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur votre discipline, qu’est-ce que l’apnée profonde ?

L’apnée profonde, c’est une discipline qui consiste à descendre en milieu naturel le long d’un câble.

« On prend une grande inspiration, on relâche toutes les tensions, on se détend au maximum et on descend… »

  Contrairement à beaucoup d’autres sports, le relâchement et la relaxation prennent beaucoup de place dans la performance.

 

Quand et comment avez-vous commencé ce sport et qu’est-ce qui vous plaît le plus dans cette discipline ?

J’ai découvert l’apnée en 2017, je passais mon niveau 2 de plongée bouteille dans un club qui proposait également des stages d’apnée. Je ne connaissais absolument rien à ce sport, je n’avais aucune idée de ce à quoi cela pouvait ressembler.

J’ai essayé, j’ai adoré. Toutes les sensations que je retrouvais en plongée bouteille (sensation d’apesanteur; déconnexion de la réalité et du temps..) étaient ici décuplées.

« C’est un peu comme si je découvrais que j’avais des ailes dans le dos. Malgré la pression, l’absence d’oxygène, aucune sensation de contrainte ou d’étouffement mais une liberté de mouvement et une légèreté infinie. »

 

En quoi consiste votre entraînement quotidien ? Y-a-t-il des exigences physiques pour pratiquer ce sport ?

L’entraînement varie au cours de la saison. L’hiver, je me concentre sur du vélo d’appartement et des sports d’extérieurs (randonnées, montagne, nage…). Le principal étant de maintenir une bonne condition physique générale tout en me faisant plaisir. Et l’été, lorsque je ne plonge pas en mer, c’est repos, étirements et entraînement à la compensation des oreilles. 

« L’apnée est accessible à tous! Je n’avais pas vraiment un passé de sportive, et pourtant…. »

 

Quel est votre meilleur souvenir sportif ?

J’ai la chance d’avoir beaucoup d’excellents souvenirs en compétitions. Mais les plus beaux moments sont ceux que je passe à l’entraînement entourée de mes amis et de mon équipe. Il y a sur le bateau du CIPA, mon club, une ambiance tellement chaleureuse, amicale…

« Il y un esprit d’équipe, une bonne humeur et des moments d’amitié sans lesquels la performance n’aurait pas la même saveur. »

Avez-vous d’autres passions ?

J’ai longtemps fait de l’équitation en saut d’obstacles. Je suis une grande amoureuse des chevaux. Aujourd’hui, j’aimerais beaucoup reprendre l’équitation mais avec une approche différente, favoriser les randonnées, les balades extérieures plutôt que la compétition.

 

Quels sont vos prochain objectifs sportifs à atteindre ?

Cette saison, je souhaiterais valider 80 mètres en compétition. C’est une profondeur qui laisse rêveur.

 

Des conseils aux femmes qui aimeraient se lancer dans l’apnée profonde ?

Toujours garder dans un coin de la tête que le but ultime de toute cette agitation, c’est de prendre du plaisir.

« Il n’y a pas de performances sans plaisir. Appréciez chacune de vos plongées, appréciez votre chance, le confort et la performance suivront. »

 

Le mot de la fin ?

Je décolle pour les Bahamas dans une dizaine de jours pour une grosse compétition…. Vous pourrez me suivre en direct sur la page facebook du Vertical Blue !

Merci à Eva André pour cette incroyable interview ! 

Si vous souhaitez la suivre dans ses aventures, n’hésitez pas à vous abonner à son compte Instagram. 🐠🤿

Elle est également ambassadrice de la marque de compléments alimentaires Roches Marines.

Pour d’autres interviews exclusives, rendez-vous sur notre site !

Inscrivez-vous à notre Newsletter 👋

Soyez la première au courant des meilleures infos sur le sport au féminin ✨💪🏻

Newsletter bimensuelle Femmedesport. Nous n’envoyons pas de messages indésirables !

Soyez la première au courant des meilleures infos sur le sport féminin !

🏋🏼‍♀️

🏋🏼‍♀️

Inscrivez-vous à notre newsletter ! 🏋🏼‍♀️