Les meilleures infos sur le sport au féminin

Ne manquez plus un seul article Femmedesport ! 💪 Inscrivez-vous à notre Newsletter.

Top 5 des plus grandes sprinteuses de tous les temps

Le sprint est un sport de l’athlétisme et les femmes occupent une place importante dans le domaine. Les sprinteuses font partie des plus grandes championnes de sport au monde. Elles font preuve d’une vitesse remarquable. Parcourons ensemble le top 5 des plus grandes sprinteuses de tous les temps ainsi que leurs réalisations.

 

TOP 5 des plus grandes sprinteuses de tous les temps

 

1) Shelly-Ann Fraser-Pryce (1986-)

À l’âge de 21 ans, Shelly-Ann Fraser-Pryce est la première jamaïcaine à avoir remporté une médaille olympique d’or. En 2012, elle était la troisième femme à défendre sa médaille. Lorsqu’elle est tombée enceinte en 2017, elle a arrêté le sprint. Elle est revenue de plus belle un an plus tard. À 32 ans, Shelly-Ann Fraser-Pryce a gagné la médaille d’or du championnat du monde 2019. Il s’agit de la plus grande sprinteuse de tous les temps car elle est la seule à avoir remporté un record quatre fois dans la catégorie 100 mètres lors du championnat du monde.

Crédits photo : Wikipédia

 

2) Florence Griffith Joyner (1959-1998)

Cette athlète américaine détient les records du monde aux 100 mètres et 200 mètres qu’elle a obtenus en 1988. Les admirateurs de Florence Griffith Joyner la considèrent encore aujourd’hui comme étant l’une des plus grandes sprinteuses de tous les temps. Elle est également connue sous le surnom de « Flo-Jo ». Flo-Jo a été la favorite aux Jeux olympiques d’été de 1988, où elle a réalisé l’épreuve du 100 mètres en 10,54 secondes assistées par le vent. La même année, elle a remporté le fameux prix James E. Sullivan.

 

3) Wilma Rudolph (1940-1994)

La sprinteuse Wilma Rudolph a participé aux Jeux olympiques de 1956 et 1960. Elle est considérée par ses fans comme la sprinteuse la plus rapide du monde des années 60. On la compte alors parmi les plus grandes sprinteuses de tous les temps. Lors des Jeux olympiques de Rome en 1960, Wilma Rudolph a été surnommée « La Tornade » grâce à sa rapidité. Les italiens la nomment « la Gazelle Noire » et les français l’appellent « la Perle Noire ». En 1960 et 1961, elle est devenue l’athlète féminine de l’année de l’Associated Press.

 

4) Irena Szewinska (1946-2018)

Irena Szewinska est une athlète polonaise des plus renommées au monde. Depuis 2004, elle est à la tête de la Fédération polonaise d’athlétisme. Entre 1964 et 1980, elle a participé à cinq Jeux olympiques et a gagné sept médailles dont trois d’or. Durant sa carrière, elle a battu six records du monde. Irena Szewinska a aussi remporté pas moins de dix médailles aux championnats d’Europe. En 1974, elle est devenue la toute première athlète féminine à franchir les 50 secondes au 400 mètres. Elle a aussi réalisé un nouveau record du monde au 200 mètres avec 22,21 secondes.

Crédits photo : Wikipédia

 

5) Merlene Ottey (1960-)

D’origine jamaïcaine et naturalisée slovène, Merlene Ottey est surnommée « la reine de la piste ». Elle a remporté des médailles de bronze dans les plus grands championnats. À l’âge de 52 ans, elle a participé au relais slovène 4×100. Cela fait d’elle la sprinteuse internationale de haut niveau avec la plus longue carrière. Lors des championnats du monde, elle a remporté quatorze médailles au total. Elle détient également le record de la plupart des apparitions olympiques. Tout ceci fait d’elle une des plus grandes sprinteuses de tous les temps !

Crédits photo : Pinterest

 

 

Ce top 5 vous a intéressé ? N’hésitez pas à découvrir d’autres classements de championnes !

Inscrivez-vous à notre Newsletter 👋

Soyez la première au courant des meilleures infos sur le sport au féminin ✨💪🏻

Newsletter bimensuelle Femmedesport. Nous n’envoyons pas de messages indésirables !

Soyez la première au courant des meilleures infos sur le sport féminin !

🏋🏼‍♀️

🏋🏼‍♀️

Inscrivez-vous à notre newsletter ! 🏋🏼‍♀️