Les meilleures infos sur le sport au féminin

Ne manquez plus un seul article ! ✨💪 Inscrivez-vous à notre Newsletter bimensuelle.

Les françaises qualifiées aux Jeux Paralympiques de Tokyo 2020

Les Jeux Paralympiques de Tokyo commencent le 24 août, juste après les Jeux Olympiques. Aux Jeux Paralympiques de Rio en 2016, les sportifs et sportives françaises avaient obtenu 28 médailles. La délégation française espère en décrocher plus cette année ! Découvrez quelles sportives handisport françaises seront à Tokyo cet été !

 

Para athlétisme 

Le para athlétisme inclut toutes les épreuves de l’athlétisme “traditionnel” sauf le saut à la perche, le lancer de marteau, les épreuves de marches et les courses d’obstacles. Le para athlétisme est ouvert à de nombreux handicaps physiques, visuels et mentaux. En fonction de leur catégories, certains athlètes courent en fauteuil, utilisent des prothèses ou lancent à partir d’une chaise. Les déficients visuels peuvent être accompagnés d’un guide. 

L’athlète Mandy François-Elie participe aux Jeux Paralympiques pour la troisième fois. Elle possède déjà deux médailles paralympiques. Elle avait décroché l’or aux 100 m en 2012 à Londres, puis l’argent sur la même épreuve en 2016 à Rio. A Tokyo, Mandy François-Elie vise l’or sur 100 mètres, 200 mètres et en relais.

Manon Genest est championne du monde de paratriathlon. Le paratriathlon n’étant pas inclus aux Jeux Paralympiques. Elle espère décrocher une médaille sur 400 mètres ou en saut en longueur (et pourquoi pas les deux !). 

Gloria Agblemagnon est une des meilleures lanceuses paralympiques. Elle a obtenu la médaille de bronze en lancer de poids aux championnats du monde 2019. Pour sa deuxième participation aux Jeux Paralympiques, Gloria Agblemagnon espère décrocher une médaille en lancer. 

Angelina Lanza est spécialiste du sprint et du saut en longueur. L’athlète est championne d’Europe sur 200 mètres et de saut en longueur. En 2016, aux Jeux Paralympiques de Rio, Angelina Lanza avait loupé de peu le podium, qu’elle espère atteindre cette année à Tokyo. 

Marie-Amélie Le Fur est une icône du handisport. En effet, la championne possède huit médailles olympiques (dont trois en or), elle est aussi quatre fois championne du monde. En 2016 à Rio, Marie-Amélie Le Fur avait établi deux nouveaux records du monde sur 400 mètres et au saut en longueur. 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Marie-Amélie Le Fur (@marieamelielefur)

Nantenin Keita participera aux Jeux Paralympiques pour la quatrième fois cet été. La championne possède déjà quatre médailles paralympiques (dont une en or) sur 100 mètres et sur 400 mètres. 

 

Para natation

La para natation est ouverte à tous les nageurs en situation de handicap physique, visuel ou mental. Tous les styles de nage (brasse, dos, crawl, papillon…) sont au programme des Jeux Paralympiques. Les règlements sont adaptés en fonction des catégories de handicap. 

Anaëlle Roulet participe aux Jeux Paralympiques pour la troisième fois. Elle avait été finaliste aux Jeux Paralympiques de Londres en 2012 et avait participé aux Jeux de Rio en 2016. La nage de prédilection d’Anaëlle Roulet est le dos crawlé sur 100 mètres. 

Claire Supiot participera pour la première fois aux Jeux Paralympiques cet été. Cependant, elle avait déjà participé aux Jeux Olympiques en 1988 à Séoul, Claire Supiot avait participé à l’épreuve de 200 mètres papillon. 

Emmeline Pierre a obtenu la médaille de bronze cette année aux championnats d’Europe de para-natation en 50 mètres nage libre. C’est sa première participation aux Jeux Paralympiques. 

 

Para taekwondo 

Le para taekwondo apparaît pour la première fois aux Jeux Paralympiques de Tokyo. Le para taekwondo est ouvert aux taekwondoïstes qui présentent un handicap des membres supérieurs. 

Laura Schiel avait obtenu la médaille d’or aux championnats du monde de para taekwondo de 2009. La taekwondoïste est actuellement troisième mondial et espère obtenir la médaille de bronze à Tokyo. 

 

Para judo 

Le para judo est réservé aux déficients visuels, malvoyants et non-voyants. Le para judo suit les mêmes règles que le judo olympique, sauf en ce qui concerne les règles de saisie. 

Sandrine Martinet est la porte-drapeau de l’équipe de France paralympique. Elle sera accompagnée de Stéphane Houdet. Sandrine Martinet est la numéro un mondiale de para judo. C’est la cinquième fois qu’elle participe aux Jeux Paralympiques. En 2016 à Rio, elle avait décroché la médaille d’or, qu’elle espère obtenir à nouveau à Tokyo ! 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Sandrine MARTINET (@sandrinemartinetofficiel)

 

Para badminton

Le para badminton figure au programme des Jeux Paralympiques pour la première fois cette année. Aux Jeux Paralympiques, le para badminton est joué par des sportifs présentant différents handicaps physiques, dans six catégories différentes.

La parabadiste Faustine Noël participe pour la première fois aux Jeux Paralympiques. Elle a déjà décroché une médaille d’argent aux championnats du monde de 2015. 

Lénaïg Morin vise la médaille de bronze pour sa première participation aux Jeux Paralympiques. 

 

Para tennis de table 

Le para tennis de table concerne les personnes qui présentent un handicap physique ou mental. Les règles sont quasiment les mêmes qu’au tennis de table olympique.

Isabelle Lafaye a un palmarès incroyable ! Elle possède sept titres olympiques et neuf titres internationaux. La pongiste est une habituée des Jeux Paralympiques puisque cet été elle participera aux Jeux pour la sixième fois. Isabelle Lafaye avait obtenu la médaille d’or aux Jeux Paralympiques d’Atlanta, de Sydney et d’Athènes. 

Anne Barnéoud participe aux Jeux Paralympiques pour la quatrième fois. Elle avait obtenu une médaille de bronze en tennis de table par équipe aux Jeux Paralympiques de Pékin en 2008. La pongiste possède plusieurs titres européens et internationaux. 

Léa Ferney participe pour la première fois aux Jeux Paralympiques, à l’âge de 17 ans ! Une sélection à laquelle elle ne croyait pas puisqu’elle visait les Jeux Paralympiques de 2024, mais elle s’est battue pour obtenir sa place à Tokyo. 

 

Tennis fauteuil

Le tennis fauteuil, comme son nom l’indique, se pratique en fauteuil roulant. Le tennis fauteuil utilise les installations et règles du tennis olympique, à l’exception près qu’il autorise deux rebonds de chaque côté du filet, afin de tenir en compte les caractéristiques propres à l’usage d’un fauteuil roulant. 

Charlotte Famin est championne de France de tennis. C’est sa deuxième participation aux Jeux Paralympiques. 

Charlotte Fairbank participe pour la première fois aux Jeux Paralympiques, qu’elle voit comme une préparation pour essayer de viser la médaille aux Jeux de Paris 2024. 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Charlotte Fairbank (@charlotte_fairbank)

Emmanuelle Morch, numéro 2 de l’équipe de France de tennis fauteuil participe pour la deuxième fois aux Jeux Paralympiques. Elle est classée 30ème mondiale. 

 

Boccia 

La boccia est un sport de stratégie, souvent décrit comme un mélange de pétanque, de curling et d’échecs. La boccia est un sport mixte, initialement réservée à des joueurs en fauteuil. Le but de ce sport est de lancer ou de faire rouler ses balles de couleur le plus près possible de la balle blanche, appelée “Jack”. Les matchs de boccia peuvent se jouer en individuel, en double ou par équipes de 3. 

Sonia Heckel vise la médaille aux Jeux de Tokyo ! C’est la première fois que la France participe aux Jeux Paralympiques dans cette discipline. 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Sonia Heckel (@sonia_heckel)

 

Para canöe 

Nélia Barbosa participe pour la première fois aux Jeux Paralympiques. Elle est championne du monde de para canöe 2020. Nélia Barbosa a décroché la médaille d’argent aux championnats du monde cette année. La canoéiste fait donc partie des favorites des Jeux Paralympiques de Tokyo ! 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Nelia Barbosa (@nelia_brbs)

 

Para aviron 

Les handicaps concernés par le para aviron sont principalement les handicaps visuels, les amputations et les handicaps de membres inférieurs et supérieurs. 

Nathalie Benoit détient plusieurs titres internationaux, dont une médaille d’or. La rameuse participe pour la deuxième fois aux Jeux Paralympiques, elle avait obtenu une médaille d’argent aux Jeux de Londres en 2012. 

Perle Bouge est double médaillée paralympique (l’argent en 2012 à Londres et le bronze en 2016 à Rio). Cette année, Perle Bouge n’a qu’un seul objectif: devenir championne paralympique et décrocher la médaille d’or ! 

Margot Boulet et Erika Sauzeau rament sur le même bateau. Les deux rameuses sont vice-championnes d’Europe 2021 en quatre barré mixte. C’est leur première participation aux Jeux Paralympiques. 

 

Para cyclisme 

Le para cyclisme est divisé en deux catégories: sur route et sur piste. De nombreux handicaps sont concernés par le para cyclisme, certains aménagements sont réalisés en fonction des handicaps. Deux catégories de handicap sont concernées par le para cyclisme sur route uniquement: les cyclistes qui présentent un handicap des membres inférieurs ou supérieurs font du hand-bike et les personnes qui présentent des troubles de la coordination motrice utilisent un tricycle. Sur route comme sur piste, les cyclistes qui présentent une déficience visuelle roulent en tandem avec un pilote voyant. 

Katell Alençon a déjà participé aux Jeux Paralympiques de Rio en 2016. Elle espère décrocher une médaille cet été sur l’exercice en solitaire. 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Katell Alençon (@katellalencon)

Elise Marc est championne du monde (2017 et 2019) et championne européenne (2016, 2018 et 2019) de paratriathlon. Sa discipline ne faisant pas partie des Jeux Paralympiques, elle s’est concentrée sur le cyclisme. 

Marie Patouillet est vice-championne du monde 2020. C’est la première fois qu’elle participe aux Jeux Paralympiques. Marie Patouillet a un parcours incroyable puisqu’elle a commencé le cyclisme il y a seulement trois ans ! 

 

Para équitation

Aux Jeux Paralympiques, seul le para dressage est au programme. Le para dressage est ouvert à la majorité des handicaps. 

Anne-Frédérique Royon participe pour la première fois aux Jeux Paralympiques.

Céline Gerny participe aux Jeux Paralympiques pour la deuxième fois, elle avait participé aux Jeux de Rio en 2016. 

Chiara Zenati participe pour la première fois aux Jeux Paralympiques. 

 

Para tir à l’arc 

Aux Jeux Paralympiques, le para tir à l’arc est réservé aux sportifs handicapés physiques. 

Julie Chupin est classée cinquième mondiale en para tir à l’arc. C’est sa première participation aux Jeux Paralympiques. 

 

Inscrivez-vous à notre Newsletter 👋

Soyez la première au courant des meilleures infos sur le sport au féminin ✨💪🏻

Newsletter bimensuelle. Nous n’envoyons pas de messages indésirables !

Soyez la première au courant des meilleures infos sur le sport féminin !

🏋🏼‍♀️

🏋🏼‍♀️

Inscrivez-vous à notre newsletter ! 🏋🏼‍♀️