Les meilleures infos sur le sport au féminin

Ne manquez plus un seul article Femmedesport ! 💪Inscrivez-vous à notre Newsletter.

Comment combiner le sport de haut niveau et les études ?

Chez beaucoup de jeunes, le sport est une passion. Pratiquer un sport de haut niveau demande beaucoup de temps et d’énergie. Mais qu’en est-il des études ? Les sportifs de haut niveau doivent-ils obligatoirement faire des études sportives ? Doivent-ils faire une croix sur les études de leurs rêves s’ils souhaitent continuer leur passion ? Ou inversement, arrêter leur sport pour faire des études ? Nous avons les réponses aux questions que peuvent se poser ces étudiants ou leurs proches ! ⚽🏆

 

Les différents statuts

En Belgique : 

Il existe trois statuts pour un sportif reconnu 

  • Espoir sportif (ES)
  • Sportif haut niveau (SHN)
  • Partenaire d’entraînement (PE) 

 

La demande doit être introduite auprès de la « commission 14 » par la fédération sportive de l’étudiant qui peut recevoir l’un des trois statuts. Cette commission va envoyer son avis au Ministre des Sports afin que celui-ci prenne la décision d’accorder le statut demandé. 

Dès qu’un étudiant possède l’un des statuts, il faut demander le statut de sportif de haut niveau par son école supérieure. Cela demande l’introduction d’un nouveau dossier vers une nouvelle commission au sein de l’institution choisie. 

Même s’ils ont un nom semblable, le statut attribué par le Ministre et celui de l’établissement ne sont pas identiques. 

Le sportif ou sa fédération peuvent ne pas répondre à toutes les exigences. Dans ces cas-là, il peut obtenir certains avantages ou services. Ces étudiants sont appelés « sportifs de bon niveau » ou « sportif sub-top ». 

En France : 

En France, un Sportif de Haut Niveau correspond à tout sportif inscrit sur les listes du Ministère de la Jeunesse et des Sports. Ils peuvent être Elite, Espoir, Jeune ou Partenaire d’entraînement. Les meilleurs sportifs régionaux avec un réel potentiel au haut niveau peuvent bénéficier du statut de Haut Niveau. 

Pour les écoles, il existe aussi le statut de « sportif de bon niveau national ». Cela permet aux universités d’accueillir plus d’étudiants sportifs. Le nombre d’étudiants sportif de haut niveau a diminué radicalement à cause de la quantité de travail que cela demande. En effet, faire du sport de haut niveau et des études demande énormément d’énergie et de temps. 

 

Combiner le sport de haut niveau et les études

En Belgique et en France, il existe de nombreuses aides afin qu’un étudiant puisse pratiquer son sport de haut niveau tout en réalisant des études

L’étudiant doit d’abord faire la demande du statut de sportif de haut niveau auprès de son établissement. Les étudiants décrits comme sportifs de haut niveau bénéficient de plusieurs avantages durant leur scolarité.

Beaucoup d’écoles proposent un allongement des années d’études afin de laisser plus de temps libre à l’étudiant sportif pour réaliser ses activités. Leur programme peut être allégé. Le sportif peut aussi changer ses groupes de travaux pratiques en cas d’incompatibilité. Les absences à certains cours ou travaux pratiques peuvent être justifiées par une activité. 

Cet allègement peut mener aussi à une modification ou une prolongation de la session d’examen adaptée aux activités sportives. Un sportif de haut niveau peut aussi aménager ses horaires de manière à passer uniquement ses partiels. 

Dans certaines écoles, l’étudiant sportif bénéficie d’un meilleur suivi médical (parfois cher) et un accès aux infrastructures sportives du campus. Parfois, l’étudiant peut même avoir accès à des infrastructures extérieures au campus. L’étudiant sportif de haut niveau peut aussi participer aux différents Championnats Universitaires Nationaux et Internationaux. 

Enfin, il est possible d’obtenir une aide financière afin que l’étudiant puisse réaliser son sport de haut niveau et ses études sans obstacles. Dans certains cas, la carte sport de l’école est gratuite. En plus d’une bourse, le sportif peut avoir un accès prioritaire aux logements pour étudiants. 

Certaines écoles accordent le statut sous certaines conditions. Par exemple, l’étudiant doit s’engager à représenter l’université dans des associations sportives et des compétitions.

 

Exemples de quelques établissements 

En Belgique  : 

  • L’UCLouvain 
  • L’ULB et la VUB 
  • Université Saint Louis 

 

En France : 

  • L’ENSAT (Toulouse) 

En plus des avantages cités précédemment, la ville de Toulouse possède un grand nombre de clubs de haut niveau national ou européen. Des partenariats avec ces clubs ont été créés pour les étudiants sportifs de haut niveau. Ils peuvent s’y rendre pour réaliser leurs entraînements et les compétitions. 

Il existe aussi une structure sportive qui permet de se préparer physiquement au quotidien. Si l’étudiant possède le statut de sportif de haut niveau, le D.A.P.S. peut l’aider financièrement. 

  • Le centre d’accompagnement de Grenoble

Plusieurs établissements se sont associés pour créer un centre d’accompagnement pour les sportifs de haut niveau. Grâce à cela, les étudiants réalisant une activité sportive importante peuvent être suivis dès le second degré jusqu’aux études. Cela leur permettra d’être accompagnés dans un choix d’études cohérent avec le sport qu’ils pratiquent. 

Le centre d’accompagnement de Grenoble apporte aussi une aide à la recherche d’emploi. Dans le cadre de certaines études, il faut trouver un stage. Ce stage peut aussi être modifié ou adapté en fonction de l’activité sportive. 

  • La Sports Management School (Paris)

Ici, il est même possible de réaliser ses cours à distance afin de continuer sa pratique sportive. 

  • SIGMA Clermont Ferrand

Il y a des infrastructures dans la ville adaptées aux pratiques de sports de haut et de bon niveau en plus du projet des sportifs de haut niveau de la ville. 

  • L’Université de Paris
  • L’université de La Rochelle 

 

 

 

Il existe évidemment d’autres établissements qui proposent des solutions pour les jeunes qui souhaitent réaliser un sport de haut niveau et des études.

Ce n’est pas toujours facile de combiner le sport de haut niveau et les études. L’étudiant doit toujours réfléchir à ses priorités en cas de choix. Il est important d’y réfléchir avant de faire ce type d’étude

Il est tout de même préférable de se renseigner au sein du secrétariat de l’école dans laquelle l’étudiant souhaite s’inscrire afin de connaître les conditions d’entrée et les aides disponibles. Ne vous y prenez pas trop tard. De nombreux établissements demandent que l’étudiant fasse sa demande avant sa rentrée académique afin d’être certain d’obtenir tous les avantages. 

Inscrivez-vous à notre Newsletter 👋

Soyez la première au courant des meilleures infos sur le sport au féminin ✨💪🏻

Newsletter bimensuelle Femmedesport. Nous n’envoyons pas de messages indésirables !

Soyez la première au courant des meilleures infos sur le sport féminin !

🏋🏼‍♀️

🏋🏼‍♀️

Inscrivez-vous à notre newsletter ! 🏋🏼‍♀️