Retrouvez nous aussi sur TikTok ! 🏆

Camille Amar : fondatrice de Manita

Manita, c’est ce pari fou que s’est lancé Camille Amar, une jeune entrepreneuse de 28 ans, en fondant un club de foot digital entièrement dédié aux femmes. Une idée qui lui est venue alors qu’elle venait d’obtenir son diplôme en droit numérique. C’est à ce moment précis que l’aventure entrepreneuriale commence pour elle.


Un manque de femmes dans le foot


Alors qu’elle commence tout juste le foot, Camille se retrouve un peu par hasard à jouer dans une équipe masculine.

C’est en constatant cette absence de femmes sur le terrain qu’elle décide de mener l’enquête sur le « pourquoi ». Une série d’interrogations qui va la mener à diverses observations telles que ces barrières que la société nous impose. Des barrières, selon Camille, qu’il faut apprendre à déconstruire et construire autrement. 

Lors de ces observations elle va découvrir que si les femmes sont en minorité dans cette discipline, c’est en grande partie par manque de confiance. Une appréhension à s’imposer dans des équipes masculines , des structures traditionnelles qui ne conviennent pas à toutes… Les femmes ne savent juste pas à qui s’adresser. Il y a un grand manque de communication et d’offre en ce qui concerne le football féminin.


Briser les barrières du foot féminin

 

Manita c’est ça, nous explique Camille : « c’est rendre le foot accessible à toutes les femmes, peu importe leur âge ou leur niveau » . Un club de foot « nouvelle génération » totalement dédié aux femmes.

Il est temps de faire évoluer les mentalités, que le foot devienne un sport non-genré, de rendre cela « normal ». Une femme doit pouvoir jouer avec un homme même sans pour autant susciter de l’étonnement.

« En me battant pour l’accessibilité du football à toutes les femmes, je pense pouvoir faire passer un message fort et symbolique sur les inégalités hommes/femmes au quotidien. »

 

L’avenir de Manita club

 

Manita est née il y a 1 an pour défendre cette belle cause.

A la suite d’avis, de témoignages, d’essais et de campagnes sur les réseaux sociaux, peu à peu le club s’agrandit.

Le premier confinement rendant impossible l’organisation d’événements, Camille se concentre sur ses process et les sujets de fond. C’est à cette période que le site internet est créé, invitant dorénavant les filles qui souhaitent participer à des sessions de pouvoir le faire par le biais de celui-ci. Les trois premiers événements ont été organisés à Bagatelle amenant toujours plus de joueuses. De septembre à octobre de la même année les évènements se sont multipliés passant d’1 à plus de 5 par semaine. Un partenariat avec Havas Paris, ALKE ainsi que la ligue contre le cancer a vu également le jour par la suite avec le tournoi #OctobreRose. 

Manita Club, c’est désormais plus de 300 joueuses de tous âges et de tous niveaux ! L’avenir de ce concept ? L’augmentation du nombre de sessions par semaine et du nombre de joueuses, mais aussi cinq tournois ainsi qu’une ligue féminine en 2021. Trouver un maximum d’entreprises partenaires pour financer le projet et ainsi permettre à Manita d’aller plus loin encore. Une extension de Manita dans d’autres villes françaises. La première dans la liste : Lyon.

Le devenir de Manita, c’est aussi de plus en plus de nouvelles joueuses au Manita Club comme en dehors.


 Manita club en campagne de crowdfunding

 

Lancée le 22 janvier 2021 pour une durée de 30 jours, cette campagne a été mise en place pour récolter des fonds qui seront utilisés dans la mise à bien du projet sur le plus long terme. Notamment pour les évènements à venir, comme les 5 tournois et la ligue prévus en cette année 2021. C’est aussi une manière de permettre l’extension de Manita dans les autres villes françaises.

« Nous faisons donc appel à notre communauté, et à tous les gens qui croient en notre projet. Si vous souhaitez soutenir Manita et ses actions, et nous aider à développer le foot loisir féminin, c’est par ici : http://ibiy.net/manita »

 


3 conseils pour se lancer dans l’entreprenariat 

 

Voici trois conseils qui nous viennent directement de Camille Amar : 

  • bien vous entourer : professionnellement, mais aussi personnellement. Vous aurez besoin qu’on vous soutienne, qu’on vous comprenne (et ce même quand cela paraît incompréhensible).
  • être prêt(e) à travailler et à faire quelques sacrifices 🙂
  • et peut-être aussi : savoir prendre du recul – ne jamais rien prendre personnellement.
 

Un beau parcours qui ne fait que commencer ! 

Retrouvez l’interview de Camille sur Footballeuse.

Nous sommes sur Facebook

La vidéo du moment

Liens utiles

Soyez la première au courant des meilleures infos sur le sport féminin !

🏋🏼‍♀️

🏋🏼‍♀️

Inscrivez-vous à notre newsletter ! 🏋🏼‍♀️