Les meilleures infos sur le sport au féminin

Ne manquez plus un seul article ! ✨💪 Inscrivez-vous à notre Newsletter bimensuelle.

Nathalie Simon : de la planche à voile à la télé

Sans aucun doute, l’une des plus grandes sportives de planche à voile. Nathalie Simon nous raconte son parcours ainsi que son changement de vie.

 

FDS : « Pouvez-vous vous présenter en quelques lignes ? »

Nathalie Simon : Ancienne sportive de haut niveau j’ai embrassé une carrière télévisuelle assez tôt et aujourd’hui encore j’anime un magazine de découvertes pour France3 : «Les chroniques méditerranéennes »

 

FDS : « Pouvez-vous nous raconter votre carrière sportive en quelques lignes ? »

Nathalie Simon : Championne de France en 1986, pro de 1987 à 1995 j’ai régulièrement été dans le top 3 mondial et j’ai gagné une étape de la coupe du monde chez moi à Hyeres en 1989

 

FDS : « Quel est votre meilleur souvenir sportif? »

Nathalie Simon : La première fois où j’ai navigué à Hawaii. J’avais l’impression d’être dans le magazine (Wind Mag) que je lisais depuis des années. Sensation indicible 😀

 

« On ne peut être sportif de haut niveau toute sa vie️. »

Nathalie Simon : J’ai voulu être mère, et dans mon sport cela n’était pas compatible avec le calendrier fou que cela imposait. Il était temps pour moi également de passer à autre chose. J’avais la possibilité de commencer la TV et je l’ai saisie.

J’ai passé mon bac économie en 1983 et j’ai obtenu un DEUG de sciences économiques À Toulon. Je n’ai jamais pensé à être animatrice TV. C’est un petit peu la télé qui est arrivée à moi grâce à la planche à voile. Ça m’a beaucoup plu et j’ai donc continué.

 

FDS : « Comment s’est passée votre reconversion professionnelle? »

Nathalie Simon : Tout simplement grâce à Jean-Claude Dassier qui était alors le patron des sports de TF1 et qui m’a proposé de faire de la télé. Il trouvait que j’étais plutôt sympa, que je parlais bien et qu’il imaginait que je pouvais avoir une carrière et il a eu raison !

 

« Pas de plan de carrière particulier, plutôt le feeling. »

Nathalie Simon : Si j’ose  une métaphore : «  surfer la bonne vague quand elle arrive ». J’ai eu la chance de faire dès le début de ma carrière des émissions en direct( j’adore le direct).
Cela m’a permis de démarrer ma carrière assez rapidement.C’est drôle on me demande souvent de raconter ma carrière mais en réalité, moi, ce qui m’intéresse c’est ce qu’il va m’arriver pas ce qui s’est passé avant donc j’ai beaucoup de mal avec ça (rires).

 

« Je ne fais plus beaucoup de planche à voile. »

Nathalie Simon : En revanche, j’ai appris à faire du kitesurf et depuis peu je me suis pris de passion pour la Wing foil. J’en fais beaucoup, le plus souvent possible pour progresser. Et ce que j’aime c’est justement ça, continuer à apprendre, à découvrir un nouveau sport tout en restant en contact avec la nature et la mer.

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Nathalie Simon (@nathsimofficiel)

 

« J’ai beaucoup passé ma vie à voyager à travers le monde. »

Nathalie Simon : Aujourd’hui, je voyage beaucoup plus en France mais c’est ce que j’aime, partir et surtout revenir. J’ai trouvé un endroit  formidable ici dans le Var, dans le sud d’abord, puis maintenant, dans le Var de nouveau et je suis toujours tellement heureuse de revenir.

 

« Je vis beaucoup l’instant présent et en même temps j’ai toujours plein de projets ça m’affole un petit peu d’ailleurs. »

Nathalie Simon :Voir mon planning se remplir et avoir une visibilité jusqu’à presque fin octobre ça m’angoisse un petit peu. J’aimerais avoir plus de temps pour me poser être dans une sorte de slow attitude mais… toujours des tas de projets dont je ne peux pas parler encore mais des projets super sympas qui vont me permettre de continuer à rester au contact de la nature, des éléments et du sport.

 

« On entame pas une carrière professionnelle comme ça. »

Nathalie Simon : Elle se prépare sur plusieurs années. Il ne faut jamais négliger ses études ou une forme de culture personnelle. Rester ouvert et saisir les opportunités. Et ne pas se laisser aveugler par les paillettes.

 

FDS : Merci beaucoup pour ce moment Nathalie!

 

 

Inscrivez-vous à notre Newsletter 👋

Soyez la première au courant des meilleures infos sur le sport au féminin ✨💪🏻

Newsletter bimensuelle. Nous n’envoyons pas de messages indésirables !

Soyez la première au courant des meilleures infos sur le sport féminin !

🏋🏼‍♀️

🏋🏼‍♀️

Inscrivez-vous à notre newsletter ! 🏋🏼‍♀️